Rechercher
  • Nadine LINDREC-PORS

Sainte Lucie ou la victoire de la lumière

Les suédois fêtent chaque année avec ferveur la sainte Lucie qui, le 13 décembre, célèbre la victoire de la lumière sur la noirceur de l’hiver. Pouvons-nous, nous aussi cette année, fêter ce jour si singulier et percevoir la lumière au bout du long tunnel de 2020 ? Le vaccin anti-covid est annoncé ; la bise hivernale viendra-t-elle bientôt de nouveau pincer nos joues pâlies par trop de confinement ? Certes, Noël aura un goût un peu plus fade, moins festif que d’habitude. Difficile de se presser dans les boutiques pour préparer la fête. Adieu marchés de Noël, vin chaud et chichis brûlants et trop sucrés -mais si bons- avalés en pleine rue, à la va-vite entre deux éclats de rire… Pas question non plus d’enlacer, de plaquer de gros poutous, le jour J de prendre la main de ceux de nos proches retrouvés. Impossible de réunir toute la famille au sens élargi. Pour autant cette fête saura quand même réchauffer nos cœurs meurtris et illuminer les yeux des enfants. Et ces circonstances saurons aussi nous faire mesurer la préciosité de l’instant. Oui, nous serons en petit comité mais, tous ici, et au-delà un peu partout en Europe et dans le monde, nous serons ensemble pour vivre intensément ce moment de joie. C’est d’abord ça, la magie de Noël.


3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout